Prix Balakian

Le Prix Anna Balakian

Comme précisé dans le Bulletin de l’Association internationale de littérature comparée (AILC-ICLA), vol. 22.2, la création du Prix Anna Balakian a été officiellement annoncée le 14 août 2004, dans le cadre du XVIIème Congrès de l’AILC à Hong Kong. Le Prix, d’un montant de 1 000 dollars américains, provient d’un don conjoint de la famille d’Anna Balakian et des Amis de l’AILC. Il a pour but de promouvoir la recherche scientifique de jeunes comparatistes et d’honorer la mémoire du Professeur Anna Balakian, qui fut une comparatiste de grande renommée.

Il sera remis lors du Congrès triennal de l’AILC afin de récompenser une première monographie exceptionnelle dans le domaine des études littéraires comparées, rédigée par un.e seul.e auteur.e n’ayant pas atteint l’âge de 40 ans.

Pour la période allant de 2019 à 2022, le jury sera présidé par le Professeur E.V. Ramakrishnan (Inde). Le jury a la tâche, conjointement aux membres du Bureau de l’AILC, de considérer les candidat.es et de sélectionner le/la lauréat.e.

Règles de soumission

(1) Les livres publiés entre janvier 2019 et décembre 2021 sont éligibles pour le Prix de 2022. La date limite de soumission est: 31 janvier 2002. Le nom du/de la lauréat.e sera annoncé d’ici la première semaine de mai 2022, et le Prix lui sera conféré lors du Congrès de 2022.

(2) Les livres éligibles doivent être une thèse de doctorat d’un.e auteur.e âgé.e de moins de 40 ans au moment de la parution de l’ouvrage. Les livres soumis doivent s’inscrire dans une approche de critique littéraire. Ils examineront dans une perspective comparatiste des sujets tels que: l’esthétique ou la poétique littéraire, la littérature et les arts, les mouvements littéraires, les influences historiques ou biographiques en littérature, les apports réciproques entre littératures régionales ou nationales, la critique littéraire à un niveau international. Les études consacrées principalement aux notions d’ethnicité ainsi que les monographies centrées sur une seule littérature nationale ne sont pas éligibles.

(3) Les livres qui ne seraient pas rédigés en français ou en anglais, langues officielles de l’AILC-ICLA, doivent être accompagnés d’un résumé en anglais ou en français d’au moins 2.000 mots.

(4) Un.e auteur.e peut se porter lui.elle-même candidat.e, de préférence sur recommandation d’un.e ancien.e directeur.trice de thèse ou de recherche ou d’un.e comparatiste de renom. Tout membre de l’AILC peut proposer des candidat.es au Prix. Toutefois, il est de la seule responsabilité de l’auteur.e de faire parvenir au siège de l’AILC soit trois exemplaires du livre, soit un exemplaire imprimé et deux exemplaires photocopiés (une version électronique sera acceptable). Si des lettres de recommandation ont été sollicitées par les candidat.es, elles devront être soumises en trois exemplaires en même temps que le livre. Le Président ou la Présidente de l’AILC devra être en possession de tous les documents par le 31 janvier 2022. L’auteur.e devra également fournir une adresse postale fixe ainsi qu’une adresse courriel en cours de validité. En principe, les livres ne seront pas renvoyés; ils feront l’objet d’une donation soit à une bibliothèque, soit à une organisation scientifique du domaine concerné.

(5) Le.la lauréat.e sera invité.e à participer au Congrès de l’AILC-ICLA afin de recevoir le Prix. Les frais de déplacement seront remboursés par l’AILC à concurrence d’un maximum de 1.000 dollars américains.

Les candidat.es intéressé.es sont prié.es d’envoyer un e-mail au président du jury, le Professeur E.V. Ramakrishnan (evrama51@gmail.com),  avant d’envoyer le livre / la monographie.

Informations concernant le processus de sélection

(a) Le.la Président.e du Comité accusera réception des livres (ou du livre et des photocopies / texte électronique) et les fera parvenir aux membres du jury.

(b) Les membres du jury pourront prendre conseil auprès d’experts pertinents, par exemple si le livre est rédigé dans une langue qu’ils ne lisent pas couramment. Ces avis d’experts resteront confidentiels.

(c) Les membres du jury décideront à la majorité des votes.

(d) Lorsque les membres du jury auront désigné le.la lauréat.e, ils rédigeront un rapport détaillant les mérites du livre. Ce rapport sera soumis au/à la Président.e et aux Secrétaires de l’AILC au moins trois mois avant la tenue du prochain Congrès de l’AILC. Le.la lauréat.e sera informé.e dans les mêmes délais. Le rapport sera lu lors de la cérémonie de remise du Prix et pourra être consulté sur le site web de l’AILC-ICLA.

 

Les précédents lauréat.e.s

2007  Line Henriksen, Ambition and Anxiety: Ezra Pound’s Cantos and Derek Walcott’s Omeros as Twentieth-Century Epics (New York: Rodopi, 2006)

2010  Karen L. Thornber, Empire of Texts in Motion: Chinese, Korean, and Taiwanese Transculturations of Japanese Literature (Cambridge, MA: Harvard-Yenching Institute Monograph Series, 2009)

Hans-Joachim Backe, Stukturen und Funktionen des Erzählens im Computerspiel: Eine typologische Einführung (Würzburg: Königshausen & Neumann, 2008)

2013  Aurélia Hetzel, La reine de Saba: Des Traditions au mythe littéraire (Paris: Classiques Garnier, 2012) (lauréate)

Shun-liang Chao, Rethinking the Concept of the Grotesque: Crashaw, Baudelaire, Magritte (Oxford: Legenda/Routledge, 2010) (mention honorable)

2016 Alexandra Berlina, Brodsky Translating Brodsky: Poetry in Self-Translation (London: Bloomsbury Academic, 2014)

2019  Shuangyi Li, Proust, China and Intertextual Engagement: Translation and Transcultural Dialogue (London: Palgrave, 2017) (lauréat)

Maya Boutaghou, Occidentalismes, romans historiques postcoloniaux et identités nationales au XIXe siècle : Juan Antonio Mateos, Bankim Chandra Chatterjee, Markus Clarke, Jurji Zaydan (Paris: Honoré Champion éditeur, 2016) (mention honorable)