Statuts

Statuts de l’Association Internationale de Littérature Comparée adoptés par l’Assemblée générale tenue à Venise le 28 septembre 1955, modifiés à Fribourg le 5 septembre 1964, à Bordeaux le 5 septembre 1970, à Innsbruck le 20 août 1979, à New York, le 28 août 1982, à Paris le 20 août 1985, à Munich le 22 août 1988, à Edmonton le 15 août 1994, à Leyde le 16 août 1997 et à Paris le 23 juillet 2013.

I

Objectifs de l’Association : L’Association internationale de Littérature Comparée tend à développer l’étude de la littérature entreprise d’un point de vue international. Elle s’efforce de réaliser cet objectif par la voie de la coopération internationale.

L’Association organise des congrès internationaux qui ont lieu tous les trois ou quatre ans.

Elle décide de l’organisation de ces congrès et en publie les Actes. Elle fixe le lieu et l’époque de chaque congrès, encourage dans chaque cas la formation d’un comité national d’organisation et prépare le programme du congrès en accord avec ce comité. L’Association favorise également l’organisation de réunions régionales et spécifiques relevant du domaine de la littérature comparée.

II

Rapports avec la Fédération internationale des Langues et Littératures modernes (FILLM) : L’Association adhère à la Fédération internationale des Langues et Littératures modernes. Elle est représentée au comité exécutif de cette Fédération par son président, suppléé, en cas d’empêchement, par un membre du Bureau, accrédité par celui-ci.

III

Composition de l’Association : L’Association est ouverte à toutes les personnes qui, par leurs travaux scientifiques, leur enseignement, ou toute autre forme d’activité intellectuelle, s’intéressent aux études de littérature comparée. Elle rassemble les associations nationales de comparatistes déjà existantes et favorise la création de telles associations dans les pays ou elles n’existent pas encore. Elle tient une assemblée générale à la date de chaque congrès statutaire. Les institutions universitaires et savantes peuvent également adhérer à l’Association. Si elles désirent être représentées à l’Assemblée générale, elles doivent désigner un représentant qui aura les mêmes droits qu’un membre ordinaire. Ces membres (personnel et institutions) constituent l’ensemble des membres actifs de l’Association.

L’Association connaît aussi des membres bienfaiteurs : sont considérées comme telles les personnes, physiques et morales, qui, en vue de soutenir les travaux et projets de l’Association, versent annuellement une contribution égale au moins à 30 fois la contribution d’un membre ordinaire.

IV

Bureau de l’Association : Le Bureau de l’Association est élu en Assemblée générale par les membres présents de l’Association, par ceux des membres absents qui ont envoyé aux représentants de leur choix des pouvoirs signés et par ceux des membres absents qui votent par voie électronique selon la procédure définie par le Bureau.

Le Bureau de l’Association comprend un Comité d’honneur groupant des personnalités choisies par l’Assemblée générale, un président, quatre vice-présidents, deux secrétaires-généraux, un trésorier, deux trésoriers-adjoints et dix-huit membres assesseurs. Seize assesseurs sont élus par l’Assemblée générale. Deux assesseurs, parmi les candidates proposés sont élus par le Comité des candidatures après consultation du nouveau Président de l’ailc. L’élection de ces deux membres suit l’élection et précède la réunion de clôture de l’Assemblée générale.

Le Bureau, élu parmi les membres actifs de l’Association, a qualité pour prendre, dans l’intervalle séparant les Assemblées générales, les mesures les plus urgentes. Il contrôle la gestion des fonds de l’Association et présente un rapport financier aux Assemblées générales. Il assume, conformément aux statuts, tous les actes juridiques engageant l’Association. Les membres du Comité d’honneur sont élus à vie et assistent aux réunions du Bureau à titre consultatif. Les autres membres du Bureau sont élus pour trois ans au moins et ne sont immédiatement rééligibles qu’une seule fois dans leurs fonctions. Une personne ayant exercé deux mandats peut en exercer deux autres, au maximum, en occupant une (ou deux) autre(s) fonction(s). Le Président ne peut exercer cette fonction que pour la durée d’un seul mandat. Néanmoins, un membre du Bureau qui a exercé au total quatre mandats, en occupant diverses fonctions, est autorisé à être candidat pour les fonctions de Président.

Le Bureau peut inviter tout membre de l’Association à assister, à titre d’observateur, à ses réunions.

V

Siège de l’Association : Le siège de l’Association est fixé à Paris.

VI

Contributions et Cotisations : Le montant ainsi que le mode de perception des contributions et cotisations sont déterminés par le règlement intérieur approuvé, et éventuellement modifié, par l’Assemblée générale.

VII

Comités : Le Bureau peut créer des comités en vue de l’étude de problèmes spécifiques relevant de la littérature comparée. La composition de ces comités et leurs attributions sont soumises à l’approbation du Bureau. Le Bureau peut autoriser des comités de recherche permanents à fonctionner selon les règles qu’ils auront établies et que le Bureau aura approuvées. Dans les autres cas, le président de chaque comité est nommé par le Président de l’Association après consultation du Bureau. Le Président de l’Association et le président ainsi désigné choisissent les membres de chaque comité. Les présidents de tous les comité désignés ci-dessus et le rédacteur du Bulletin sont invités à participer aux séance du Bureau en qualité d’observateurs. Les comités sont responsables devant le Bureau et doivent lui fournir, chaque année, un rapport d’activité officiel. Le Bureau a le pouvoir de dissoudre les dits comités.

VIII

Modifications des statuts : Des modifications aux statuts peuvent être proposées par le Bureau aux membres de l’Association deux mois avant une Assemblée générale. Celle-ci a seule qualité pour adopter ou rejeter, à la majorité des suffrages exprimés, ces modifications.

Avant une Assemblée générale les membres de l’Association peuvent adresser au Président ou à l’un des Secrétaires toute suggestion concernant le fonctionnement de l’Association et la modification de ses statuts.

IX

Dissolution de l’Association : L’Association devra se déclarer dissoute si le nombre des pays représentés par ses membres descend au-dessous de cinq.

X

Le Bureau de l’Association est élu en Assemblée générale par les membres présents de l’Association, par ceux des membres absents qui ont envoyé aux représentants de leur choix des pouvoirs signés et par ceux des membres absents qui votent par voie électronique selon la procédure définie par le Bureau.

RÈGLEMENTS INTERNES

Le Bureau de l’AILC a adopté le règlement suivant, visant à clarifier la procédure décrite à l’article 1 des statuts de l’Association, relative à l’organisation du congrès qui est tenu tous les trois ou, éventuellement, quatre ans :
Les membres dirigeants de l’Association, en accord avec le Bureau, désignent le comité chargé d’organiser le prochain congrès devant avoir lieu à l’issue d’une période de trois ou quatre années.”

Egalement disponible en : anglais